#Histoiresexpatriées En société

#Histoires Expatriées, le Japon ou la culture de l’excuse

Les expressions, un sujet intéressant car chaque pays a les siennes et derrière il se cache tant de choses par rapport à l’Histoire, à la culture, il y a des références que seuls les locaux peuvent comprendre. Bref, on constate une fois de plus que la société se reflète dans sa langue

Nouveau rendez-vous #Histoires Expatriées organisé par Lucie depuis l’Italie qui tient le blog L’Occhio di Lucie. Le thème du mois est Un mot, une expression de votre pays d'adoption et c’est Patrick du blog From Slovenia qui en est le parrain.

En voyant ce thème, j’ai tout de suite penser au mot « sumimasen » qui signifie « désolé » en japonais. Dans l’hexagone, on dit que les Français s’excusent peu, alors que sur l’archipel, les Japonais s’excusent trop !

Le Japon, le pays de l’excuse.

Gomenasai, sumimasen, des mots qui ne sont pas inconnus des Japanophiles et qui font partie des premiers mots de politesse que l’on apprend en cours de japonais. Les Japonais s’excusent pour tout et pour rien, qu’ils soient fautifs ou non. Ainsi à force de l’utiliser à tout va, je trouve que le mot perd de sa valeur et que les gens ne s’excusent plus sincèrement. J’ai même l’impression que c’est devenu un tic de langage, un réflexe d’auto-défense. On dit que le Japon est pacifiste et que les Japonais n’aiment pas les conflits. Les éviter pour vivre en communauté et ne pas heurter autrui serait ainsi la meilleure chose à faire selon eux. S’excuser résout tout.

L’art de remercier en s’excusant

Cependant « sumimasen » ne signifie pas que « désolé ». En effet, il est l’équivalent de notre « s’il vous plait / excusez-moi » quand on veut interpeller quelqu’un, mais il peut aussi servir pour dire « merci » !
Dans ce cas-là, les Japonais utiliseraient ce « sumimasen » pour remercier et s’excuser en même temps. Par exemple, si quelqu’un offre un cadeau ou aide un Japonais, il ne sera pas rare d’entendre « sumimasen » en guise de remerciement car pour eux, ils remercient la personne, mais s’excusent également de l’avoir « dérangé » ou que cette personne ait du prendre du temps pour lui (prendre du temps pour lui choisir un cadeau ou pour lui venir en aide).

Bref, cette culture de l’excuse est profondément ancrée au Japon. A mes débuts ici, je ne comprenais pas pourquoi les Japonais s’excusaient au lieu de dire merci. Combien de fois j’ai demandé à mon mari, « mais pourquoi il s’excuse ? il n’a rien fait de mal », mais celui-ci ne se limitait qu’à dire qu’ici ça marchait comme ça. Puis avec le temps, de la réflexion, j’ai compris le système et j’ai pris le plie. Maintenant quand je suis avec les Japonais, je fais comme eux et je sais quand un simple et authentique « merci » suffit et quand un « sumimasen » serait plus approprié, tout est une question de nuances et du contexte.

__________________________________

Les autres participant/es :

Kenza au Canada * Alexienne à MadagascarBarbara au Quebec * Lucie en Italie * Camilla au Vietnam * Angélique au Sénégal * Jéromine en Grèce * Patrick en Slovénie * Aude en Argentine * Clarisse en Corée * Clara en Angleterre * Barbara au Costa Rica * Pauline au Quebec *

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

Vous pourriez également aimer...

11 commentaires

  1. Ah oui, j’ai beaucoup lu sur le Japon et plusieurs essais sociologiques relevaient ce fait. Je suis d’accord avec vous, à force de l’utiliser à tous-va, un mot perd de sa force.

  2. […] #Histoires Expatriées, le Japon, ou la culture de l’excuse […]

  3. […] Alexienne, Terrisse de Poche, Cups Of English Tea, Les Voyages de Camille, Frenchynippon, […]

  4. Je trouve que c’est ça le plus dur avec la langue Japonaise ! Tout est une question de contexte, de nuances et d’us et coutumes ! Mais comme tu le dis, à force de pratiquer, tu as fini par prendre le pli 😉

  5. Je ne parle pas le japonais, mais Sumimasen je connais ! Lorsqu’on a visité le Japon l’année dernière, on l’entendait tellement et on le dit aussi tout autant que Aligato Ozaimass ! 🙂

  6. […] #Histoires Expatriées, le Japon, ou la culture de l’excuse […]

  7. Cela ne doit pas être évident d’être dans le bon, sans froisser la personne etc… Je suppose que cela doit être une question d’habitude. En tout cas, merci pour ce post très intéressant. 😉

  8. J’ai très vite pris cette habitude de « remercier en m’excusant » au Japon lorsque j’y étais alors même que je n’y suis pas restée longtemps, je trouvais ça assez… normal ? Peut-être que j’ai aussi cette habitude en France sans vraiment le savoir et que du coup ça m’est venu assez facilement. Je trouve ça plutôt représentatif de l’idée que l’on se fait du Japon lorsqu’on découvre le pays (image des Japonais constamment en train de s’excuser, baisser la tête). Merci beaucoup pour cet article !

  9. […] Les chiffres de décembre 2017 indiquaient que 10 252 Français résidaient au Japon, depuis je suppose que cela a surement augmenté. Au Japon, les caucasiens ont tendance à passer pour des Américains voire des Russes. Alors quand on me demande d’où je viens et que je réponds être française, c’est à peu près toujours les mêmes réactions ;  “ooh la France, c’est super!”, “j’adore la France”, “j’ai visité Paris”, “j’ai un peu étudié le français, mais c’était difficile”, “vous êtes de Paris?” “c’est pour ça que vous êtes belle”. D’ailleurs, concernant ce dernier compliment, peu importe ce qu’on portera, on nous dira être élégant, le chic à la française quoi. Bref on a du succès et l’on est mieux accueilli que certaines autres ethnies, même si selon eux on s’excuse peu. […]

  10. […]  La culture de l’excuse. Les Japonais s’excusent pour n’importe quoi, sans même le penser. Je trouve cela exaspérant et stupide à la fois, comme si ça réglait tout. Le plus important quand on s’excuse c’est d’etre sincere, or la ca perd tout son sens. C’est un des aspects que j’aime le moins au Japon car pour moi l’honnêteté prime. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.