Uncategorized

Premier Hanabi

昨日初めての日本の花火を見に行きました!とても綺麗でした!人が多すぎたけど、絶対に日本の花火を見に行きたかったので、夫の家族と行きました。

Hier soir, mon époux, sa famille et moi nous sommes allés à Osaka pour assister au Hanabi, le grand feux d’artifice d’été. C’était mon premier Hanabi et comme je m’en doutais il y avait un monde fou. Pour l’occasion, j’ai enfin pu porter le yukata que ma belle-mère m’avait offert il y a trois ans. J’avoue que j’étais un petit peu gênée, une étrangère dans un habit traditionnel japonais… Le yukata est différent du kimono, il est pour l’été et donc beaucoup plus léger alors que le kimono est lourd et a plusieurs couches.

Nous avions réservés nos places et on était super bien placé, juste au bord de la rivière ou il faisait bien frais, avec une vue direct sur le lieu de départ des feux artificesQu’est-ce que c’était beau!!! Mais vraiment magnifique !! Des le premier lancement on entendait que des « wouah » ou « sugoi » (super). Le ciel nocturne brûlait de milles couleurs, j’etais émerveillée, comme une enfant. Le bruit des éclats des feux d’artifices résonnaient dans la nuit tel le tonnerre. Pour le final, ils avaient mis la musique de Pirates des Caraïbes <3

Les feux d’artifices nippons n’ont rien à voir avec ceux qu’on a France, ils sont beaucoup plus gros et hauts dans le ciel, au point qu’on a mal au cou après, certains sont en forme de dessin etc. Ils sont si énormes que toute la berge était illuminée et que parfois on avait limpression qu’ils allaient nous retomber dessus. Contrairementà la France ou le spectacle dure 10-15min, ici ça dure entre 40min et 2h!

Quel superbe souvenir, je ne regrette pas du tout. Si vous voulez voir un vrai feux d’artifice, je pense que ceux du Japon sont les meilleurs.

花火は素晴らしかった!!^^

 

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

Vous pourriez également aimer...

8 commentaires

  1. Muller Sara a dit :

    Sa a vraiment l air trop beau et toi aussi sa te va très bien la tenue bizzzzzzzz

  2. Peut-on voir des photo de ta tenue ?! lol

    1. ahhh, on ne voit pas le yukata en entier mais j’en ai mis une, j’aime pas ma tête dessus, j’ai l’air fatiguée.

      1. Ah merci =) J’aime bien !!! j’i toujours aimé les tenues asiatiques, mais il faut être super mince pour pouvoir les mettre ^^

  3. leslie a dit :

    Vous pouvez  »réserver » les places?!?
    Y’a de la musique aussi?
    J’imagine que la foule devait être très impressionante… Rien qu’ici c’est de la folie, alors Osaka! j’imagine même pas…

  4. J’ai aussi porté un yukata (pour une journée portes ouvertes du lycée où j’étais) en gros j’ai fais de la promo pour le lycée quoi… xD
    Mais j’avoue que c’est étrange mais en même temps j’ai adoré ! x3 (mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’on ne passe pas inaperçue)

    J’ai toujours voulu aller voir les feux d’artifices d’été au Japon… Il y a l’air d’avoir une ambiance folle, enfin ça me fait très envie.

  5. […] année mon fils et moi sommes allés voir le hanabi de Kobe qui avait lieu au port le même jour que celui d’Osaka. Voulant éviter la foule, […]

  6. […] Hanabi, ou littéralement « fleur de feu », c’est joli, non ? Les feux d’artifices sont probablement l’attraction préférée des Japonais. Les gens se ruent, s’attroupent pour trouver LA place qui leur permettra de contempler au mieux le spectacle. Pour l’occasion les yukata sont aussi de sortie. Dans le calme plat, seuls le son des feux d’artifice résonne dans la nuit. Ces féeries nocturnes plongent ses spectateurs dans une bulle. Le temps d’un instant, ils ne pensent à rien et profitent juste du moment présent. Émerveillés par la beauté du tableau dont ils sont témoins, quelques « sugoi » et « kirei » ponctuent cet arrêt dans le temps. Hélàs, une fois le spectacle terminé, le retour à la réalité se fait sans attendre. Il ne leur reste plus qu’à braver les rues noires de monde et les trains bondés pour rentrer chez eux.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.