Culture & Traditions Fêtes / Matsuri

Obon, la Toussaint japonaise

Parmi les fêtes traditonnelles du Japon, en août, on célebre Obon, l’équivalent de la Toussaint. Pendant cette période, les Japonais peuvent prendre quelques jours de vacances et aussi en profiter pour rentrer chez leur furusato, c’est-à-dire aller chez leur parents / grands-parents afin de prier leurs ancêtres et ainsi les inviter à revenir parmi eux pour le Obon. Il s’agit d’une fête bouddhiste, mais on  ne va pas prier au temple. On se recueille soit sur l’autel, Obutsudan, qu’il y a à la maison, soit sur les tombes, Ohakamairi, qu’on nettoiera et fleuri.

Obutsudan, l’autel

Le butsudan est l’autel que chaque famille détient chez soi pour prier ses morts. En général, il y a des offrandes, de l’encens et une photo du défunt. Parmi les offrandes, on y dépose de la nourriture, souvent les préféres du disparu. En bas à droite et à gauche, se trouvent une forme de tête gravée en bois et un petit bol cuivré. A coté du bol cuivré se trouve un chapelet sous forme de bracelet que l’on tient en priant. Lorsque l’on prie, d’abord on frappe le coté du bol en cuivre avec la baguette pour saluer le défunt. Puis pendant le rituel on utilise l’objet en bois à droite en le frappant également au début et la fin. 

Entrer une légende

Célébrer Obon en famille

La première fois, j’avoue que je n’avais pas trop envie d’y aller vu que c’est pas dans mes coutumes, mais finalement je me suis dit que puisque je faisais à présent partie de la famille, que c’était un de mes « devoirs ». Ainsi, pour Obon, nous allons toujours chez la doyenne de la famille, la grand-mère presque centenaire de mon mari.
Toute la famille se met à genoux devant l’autel pour appeler le défunt et faire la prière. Ensuite on prend le thé avec de jolis wagashi spécial pour la fête de Obon. En regardant ces sucreries, on reconnait la minutie japonaise. 

 

***

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. Il n’y a que ce rituel ?! les japonais ne vont pas se recueillir dans les… euh « temples » ?! ( je ne connais le terme exact) 🙂

    1. Non on ne va pas au temple. L’autel du défunt se trouve dans la maison donc soit on prit la ou soit sur la tombe même. Je ne l’avais pas mentionne désolé, je l’ai rajoute dans l’article.

  2. C’est intéressant comme célébration des morts. A ce que tu en raconte on dirait que cette fête est moins triste et lugubre que notre Toussaint à nous!

  3. Merci d’expliquer cette fête vue de l’intérieur. C’était très intéressant.

  4. T’as bien fait d’y aller, car même si ce n’est pas dans tes traditions tu vis quand même avec eux…

    91ans ! Pays de vieux ce Japon ! 😛

    Super jolis les gâteaux !

    Dis moi les enfants là bas, c’est plutôt assez stricte ou c’est les enfants rois ? (au Japon en général hein) car je n’en ai pas connu quand j’y suis allée. (j’ai connu le chien roi moi xD)

    1. C’est un peu le deux pour les enfants, ils sont un peu pourri gate mais quand ils font une connerie il se font quand meme engeuler.
      Je n’habite plus avec mes beaux parents depuis novembre et dieu merci!

  5. Oh ? C’est bizarre, aucun de mes nouveaux commentaires sont passés.
    Je te remerciais de nous expliquer cette journée vue de l’intérieure. En effet on ne connaît pas si on n’a pas de famille (ou belle-famille) japonaise. C’était très intéressant.

  6. Merci de nous faire vivre cet évènement de l’intérieur car ce n’est pas très connu lorsque l’on a pas de famille (ou belle-famille) japonaise.

  7. Merci d’avoir remonté ce post.
    J’en ai appris beaucoup sur cette fête que je connaissais que de nom.

    Bises et joyeux anniversaire en retard à ton petit bonhomme 😉

    Gaëlle

    NB: Et pour Postcrossing ? Tu as reçu des cartes sympas ?

  8. Merci pour le partage ! J’aimerais tellement aller au japon une fois dans ma vie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *