#Histoiresexpatriées

Voyager à l’étranger quand on habite au Japon

La France étant bien située, c’est facile de voyager à l’étranger, que ce soit en voiture, en train ou en avion. Or au Japon, vu sa situation géographique, si je quitte le sol japonais c’est surtout pour rentrer en France alors que j’adorerai voir d’autres pays. Retourner en Angleterre et en Espagne, découvrir la Grèce ainsi que certains coins des Etats-Unis et de l’Amérique latine. Cependant, je voyage plus à l’interieur du Japon, voiture, avion, train tout y passe aussi. De plus, niveau train, le Japon est très bien desservi et le JR Pass parfait pour les touristes ! De ce fait, je connais mieux le Japon que mon propre pays… Bref, sans généraliser et en me basant sur mon entourage, voyons voir ce qu’il en est du tourisme à l’étranger quand on réside au pays du soleil levant. 

carte du japon pour voyager a l'étranger

Les congés 

Tout d’abord, au Japon, il n’y a pas les fameuses cinq semaines de congés payés que nous avons en France. Cependant, il y a officiellement seize jours fériés répartis tout au long de l’année. Ces jours-là, les écoles et les bureaux de l’administration sont fermés et un grand nombre d’entreprises accordent un congé à leurs employés. Ensuite, il y a trois principales périodes de vacances au Japon : le Nouvel An, la mi-août aux environs de la fête O-bon, semblable à la Toussaint, et pendant la Golden Week de la fin avril à début mai. En moyenne, les Japonais ont droit à 18 jours de congés par an, cependant la majorité des salariés ne prennent que la moitié. De plus, s’ils prennent quelques jours de vacances cela se limitera à 2 d’affilés. Selon certaines entreprises il est assez mal vu de se la couler douce pendant que ses collègues travaillent.
J’ai la chance de ne pas travailler dans une entreprise japonaise, mais mon mari si. Parfois quand il prend deux jours couplés avec le weekend, il me rappelle toujours que ça ne se fait pas trop, qu’il a du prendre de l’avance sur son boulot pour ne pas déranger ses collègues avec ses clients et qu’en retour il devra apporter un omiyage, un souvenir pour eux, en général des gâteaux de la région. 

D’ailleurs, coté actualité, on peut parler de la Golden Week qui cumule 4 jours fériés, le 29 avril, puis les 3-4-5 mai. Elle permet à de nombreux Japonais de partir en vacances hors du Japon. Par contre ceux qui voyagent dans l’archipel, se retrouvent à voir les prix flamber entre les avions et les hôtels, et ont droit aux lieux touristiques bondés. De ce fait, beaucoup choisissent aussi de rester chez eux. Cependant, cette année, en raison du changement d’empereur et d’ère, cette Golden Week dura 10 jours, ce qui, apparemment, déplu à certains Japonais, qui sans leur travail, disaient ne pas savoir quoi faire de leurs journées. Un peu triste non ? En tout cas, dans mon entourage, ils étaient plutôt contents de ces longues vacances.

Voyager à l’étranger

Le Japon est une île, ce qui signifie obligatoirement prendre l’avion pour voyager à l’étranger et malheureusement l’avion, ça coûte cher. Voyager dans les pays proches comme la Corée ou la Thaïlande, reste abordable, on peut prendre un aller-retour pour 400€ par personnes. Par contre dès qu’il s’agit des Etats-Unis ou de l’Europe cela devient plus cher et avoisine les 1000. Après bien sur, tout dépend des compagnies aériennes et du trajet, avec ou sans escales.
Ceux qui réussissent à partir maximum une semaine en Europe sont principalement des étudiants ou des retraités. Voyageant plus en groupe que seul, le but premier étant de voir le plus de choses en peu de temps. Une ville par jour, en bus, arrivé sur le lieu en question, le voir, le photographier, y passer quelques minutes et repartir. Le tout étant de pouvoir dire « j’y étais, je l’ai vu de mes propres yeux ». J’ai noté qu’en France les Japonais visitent surtout Paris et le Mont St Michel.

Destinations phares ?

Compte tenu du peu de congés qu’on les Japonais, ils privilégient les pays voisins. Une des destinations préférées serait apparemment Hawaï. Je n’y suis encore jamais allée, mais dans mon entourage plusieurs y ont déjà séjourné plusieurs fois. En couple, entre ami/es, avec des enfants, amateurs de tourisme ou de farniente, ou même juste pour se marier, tant de possibilités qui attirent. Cette île du Pacifique est pratique d’accès de part sa distance, elle permet aussi d’avoir un avant goût de l’Occident et surtout elle serait très Japan-friendly. En effet, apparemment, il y auraient tellement de Japonais qu’on aurait l’impression de ne pas avoir quitter le pays. Beaucoup de touristes nippons, de personnels japonais ou d’Hawaïens parlant japonais, mais aussi pas mal de restaurants japonais.
Hawaï, c’est de beaux paysages entre volcans, nature, sable blanc, mer bleue, ainsi que du shopping. Cest surtout aussi le confort de la langue, la tranquillité de voyager à l’étranger sans avoir peur de ne pas réussir à communiquer avec les locaux.

Alternatives

Cependant le Japon offre bon nombre de paysages variés. Pour un climat tempéré, et surtout de la neige, direction Hokkaido l’île la plus au nord de l’archipel. Là-bas les températures passent facilement en dessous de zéro en hiver et niveau neige on est bien servi aussi. Je n’y suis pas encore allée, mais j’aimerai beaucoup notamment pour le festival de la neige et pour les champs de lavande.

20130830_103007
Wakayama – plage de Shirarahama

Une préférence pour la mer ? Direction Wakayama avec sa plage de sable blanc voire Okinawa si en plus vous voulez un air de pays chaud et une impression de sortir du pays. En effet, Okinawa ne ressemble pas à Honshu l’île principale du Japon. Les gens, le dialecte, l’architecture, la nourriture, tout est très différent. Pour les Japonais, Okinawa ce n’est pas le Japon. J’aime beaucoup Okinawa qui est aussi un ensemble d’îles, la-bas je me suis sentie dépaysée et je n’ai qu’une hâte, y retourner.

Okinawa, taketomi shima
Okinawa – île de Taketomi

Envie de montages ou de volcans, ce n’est pas ça qui manque au Japon ! Volcan inactif comme le Mont Fuji ou actif comme le Sakurajima à Kyushu, faites votre choix ! Quant aux montages, à Aomori, dans le Kansai ou à Tottori, le choix est large dans le Japon, rien que dans ma région il y a de quoi faire.

Mont Fuji
Kawaguchiko – Mont Fuji

Envie de se croire dans le Sahara, direction les dunes de sables de Tottori !

Les dunes de tottori, ou comment voyager au Japon avec un air de l'étranger
Les dunes de Tottori

Pour se relaxer dans des sources thermales, Hakone, Arima, Wakayama, Kinosaki ou Beppu sauront répondre à vos attentes !
Bref à défaut de voyager à l’étranger, les Japonais savent se divertir en restant sur le sol de leur mère patrie.

Nouveau rendez-vous #Histoires Expatriées organisé par Lucie depuis l’Italie qui tient le blog L’Occhio di Lucie. Le thème du mois est Le tourisme dans les pays voisins et c’est Kenza du blog Cups of English Tea qui en est la marraine.

Les autres participants 

Thibault en Amérique du nordFerdy au CanadaBarbara au Costa RicaCatherine en AllemagneAngélique au Sénégal –  Emeline à Amsterdam

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

0 commentaire

  1. 3kleinegrenouilles a dit :

    Merci pour cet article très intéressant ! Je me souviens avoir demandé à une amie japonaise ce qu’elle faisait pendant les vacances quand elle était élève… elle m’avait détaillé un programme très complet car les élèves étaient au grand maximum partis une semaine par an.
    Tu travailles dans une entreprise japonaise ? Si tu prends tous tes jours de congé, tu es perçue comment par les collègues ?

  2. Super intéressant comme article, merci pour tous ces détails ! J’ai découvert le Japon en septembre dernier et j’avais beaucoup lu sur la culture du travail, assez hallucinante (par rapport à l’Europe)… Mais je ne pensais pas que c’était au point même de ne pas prendre tous ses jours de congé… Et pas plus de 2 à la suite… Wow !
    J’ai adoré cette destination, la gentillesse des gens, la variété des atmosphères… Je découvre ton blog car j’avais fait une petite pause des Histoires Expatriées, je file lire tes autres articles, car je suis très curieuse d’en savoir plus 🙂

    Belle journée,
    xx

  3. Wouhaou, c’est fou ça! Ne pas pouvoir s’absenter plus que 2 jours… on n’y croirait pas. Mais alors quand on voit les touristes japonais en europe ou ailleurs, ils restent combien de temps? 1 semaine pas plus… d’ailleurs c’est vrai qu’en général ils courent dans les visites, maintenant je comprends 😁
    Maximum en peu de temps!!
    Chouette article.

    1. Merci ! Oui c’est exactement ça, 5-7 jours pour voir le maximum en peu de temps.

  4. Merci, tu étais exactement dans le thème et c’était hyper intéressant ! Surtout la partie sur Hawaii !

    1. Merci, je ne pensais pas coller autant au sujet car c’est surtout basé sur de l’observation sans vouloir généraliser car selon les entreprises et le niveau de vie des familles, cela peut bien évidemment varier.

  5. Au moins, les japonais connaissent bien leur pays. Avec le réseau ferroviaire bien distribué, c’est un sacré plus. 😉
    Je ne savais pas qu’ils étaient très présents sur Hawaii. Comme quoi, pour eux, c’est exotique.
    Par contre, les japonais ont vraiment une relation particulière avec leur travail. C’est dommage qu’ils ne sachent pas comment s’occuper durant leur temps libre…

    Bonne semaine et merci pour cet article fort intéressant 😉

    1. Merci de ton retour. Pour ce qui est de connaître leur pays, ça dépend bien sûr des moyens de chacun 🙂

      PS : oui la rentrée de mon fils s’est bien passé, il est tout fier d’être parmi les grands 🙂

      La bise !

  6. Merci de ton retour. Pour ce qui est de connaître leur pays, ça dépend bien sûr des moyens de chacun 🙂

    PS : oui la rentrée de mon fils s’est bien passé, il est tout fier d’être parmi les grands 🙂

    La bise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *