Vous l’aviez remarqué, à mon retour au Japon j’ai coupé mes cheveux, mais surtout j’ai fait un don de cheveux ! Ça faisait un moment que je laissais pousser mes cheveux, puis en 2018 j’ai commencé à en avoir marre et à vouloir couper. Cependant en constatant leur longueur dans le miroir, je me suis dit, en les imaginant se faire balayer parterre, que ça serait dommage de couper une telle longueur. Puis j’ai eu comme une illumination, je me suis dit que j’allais faire un don de cheveux. Ce don de cheveux n’est pas un geste anodin puisque je le fait en ayant une grosse pensée pour une de mes tantes et deux amies qui ont le cancer. Bien qu’impuissante, c’est ma façon de les soutenir.

Entretenir ses cheveux

Alors je me suis renseignée pour voir en quoi cela consistait. J’ai vu qu’il fallait minimum 31 cm, mais à ce moment-là je n’en avais qu’une vingtaine alors j’ai laissé pousser. Puis, chose importante, il faut que vos cheveux aient la meme longueur donc pas de dégradé. Bien sur pour faire don de ses cheveux il faut qu’ils soient en bon état. Du coup j’en ai pris soin en n’utilisant pas de sèche cheveux, en faisant régulièrement des bains l’huile d’Argan, des nattes pour dormir et en coupant parfois les pointes. Finalement ce n’est que cet été 2021 que j’ai réussi à atteindre la longueur requise. Certains coiffeurs coupent les cheveux et les envoient eux-mêmes parce qu’ils sont associés à certaines associations. Pour ma part, je suis tout simplement allée chez ma coiffeuse habituelle qui avait déjà coupé pour faire des dons. Alors elle a attaché mes mèches en fixant la longueur à 31cm puis elle a coupé. Ensuite c’était à moi de les envoyer à l’association.

Faire un don de cheveux au Japon


Au Japon l’association la plus connue pour le don de cheveux est la Japan Hair Donation & Charity et c’est celle que j’ai choisi. Comme indiqué sur le site, ils font des perruques pour les enfants malades. Il acceptent les cheveux de tout types et ethnique, naturels ou colorés (si en bonne santé). Après avoir coupé vos cheveux, vous devez les envoyer vous même. JDH&C propose aussi de vous envoyer en retour un petit certificat prouvant votre don (Je n’ai pas encore reçu le mien, cela peu prendre du temps). En choisissant l’association à qui envoyer mes cheveux je voulais absolument que ce s’en soit une qui crée des perruques pour les malades et non pour ceux qui veulent en porter pour s’amuser. D’abord je voulais couper en France, mais quand j’ai vu qu’au Japon ils acceptaient aussi le don de cheveux étranger, je l’ai finalement fait ici.

Un don pour un sourire

Bon nombre de maladies provoquent la chute de cheveux, assumer être chauve, porter un foulard ou une perruque, à chacun et chacune son choix. Cependant, concernant les perruques, les cheveux naturels sont plus agréables à porter que des cheveux synthétiques. Couper ses cheveux peut sembler être un geste anodin, mais il peut rendre le sourire à une personne malade. C’est un geste altruiste et de soutien qui bien que banal peut aider beaucoup de monde. Je suis très contente d’avoir fait ce don et j’espère que la personne qui aura mes cheveux en sera contente. C’est un geste que je compte renouveler quand j’en aurais assez de mes cheveux court.