• Temples,  Tourisme

    Temple du tigre de Nara, Chogosonshi-ji

    Nara est principalement connue pour son grand bouddha, cependant la préfecture regorge de divers temple dont celui du tigre ! Chogosonshi-ji se trouve dans la ville de Ikoma sur le mont Shigisan, d’ailleurs on a tendance à l’appeler plus par ce nom-ci plutôt que le sien qui est long et compliqué a lire en kanji. A l’origine, il est dédié à Bishamonten qui un des Sept Dieux du Bonheur et dont le blason est le mukade, un centipède japonais. En effet, le prince Shotoku, afin de gagner sa prochaine bataille, vint prier le dieu de la guerre, Bishamonten, qui lui serait apparu sous la forme d’un tigre. Par la suite,…

  • Momiji,  nature,  Osaka,  Temples

    Balade au mont Myogen en automne

    L’année dernière, pour profiter de l’automne je me suis rendue au mont Myogen avec mon fils. Situé dans la préfecture de Hyogo il se trouve également à cheval sur celles de Osaka et Kyoto. Pour y accéder, il faut prendre le train Noseden. Il serpente parmi les petites villes de la campagne montagneuse en dévoilant de jolis paysages éloignés de la ville où c’est calme. Une fois arrivé à la gare Myogen-guchi, il faut soit marcher soit prendre le bus pour se rendre à la station du funiculaire, Myogen no mori. Ce dernier dévoilera au fur et à mesure de sa montée, un beau paysage avec des montagnes à perte…

  • Temples,  Tourisme

    Hannya-ji, le temple des cosmos de Nara

    A Nara, la ville des cerfs-shika, tout le monde connait le célèbre Todai-ji qui abrite son grand buddha alors que non loin de celui-ci ce trouve Hannya-ji. Un joli petit temple de quartier connu à Nara pour ses cosmos qui attirent bon nombre de photographes. Hannya-ji, un petit trésor de Nara Ce temple bouddhiste fut fondé en 629 au cours de la période Asuka et est dédié à Monju Bosatsu-zo. Cependant, comme c’est également le cas pour beaucoup de sites japonais, il fut détruit dans incendie, puis reconstruit durant l’époque Kamakura. Sa particularité est qu’il possède la plus grande pagode en pierre du Japon, car elle a treize étages, et…

  • nature,  Tourisme

    Les glycines du temple Byakugoji

    La préfecture de Hyogo est vaste et possède aussi bien des trésors encore méconnus. Le temple bouddhiste Byakugoji en fait partie. Il se situe dans les montagnes de la ville de Tamba et est réputé pour ses superbes glycines. Les statues des Sept dieux du bonheur trônent à l’entrée indiquant ainsi que ce temple fait partie du pèlerinage qui leur est dédié. Une fois devant le spot des glycines, je me suis dis « c’est tout? » car ce n’était pas ce à quoi je m’attendais, mais quand je m’en suis approchée, j’ai compris. Ces bas plafonds violets étaient magnifiques ! C’était presque féerique ! Ces petites fleurs sentaient si bon, elles…

  • Kansai,  Kobe,  Le saviez-vous?,  temple kobe,  Temples

    Kobe, pèlerinage des Sept Dieux du Bonheur 七福神

    Je vous en avais déjà parlé précédemment ici, je collectionne les goshuin, les sceaux des temples et sanctuaires. A force de déambuler dans ces lieux, j’ai découvert qu’il existe divers pèlerinages à travers tous le Japon dont chacun à sa spécificité. De part ma situation géographique j’avais décidé de privilégier ceux de ma région, ainsi après avoir fait le pèlerinage des 8 sanctuaires de Kobe, je me suis lancée dans celui des sanctuaires des Sept Dieux du Bonheur de la ville portuaire ! Mais d’abord, qui sont donc ces Sept divinités de la mythologie japonaise ? Petite présentation rapide.  Bishamonten, protecteur des richesses, c’est un dieu guerrier représenté en armure avec une lance…

  • Autour des enfants,  Fêtes annuelles

    La fête du Shichi-Go-San

    Le Shichi-Go-San, signifiant « Sept-Cinq-Trois », est une fête destinée aux enfants qui a lieu en novembre pour remercier le fait qu’ils grandissent bien et soient en bonne santé. En effet, cette tradition se focalise sur des âges, où autrefois, ceux-ci étaient plus touchés par les maladies et la mort. Les origines du Shichi-Go-San On dit que le Shichi-Go-San se fête le 15 novembre, mais en fait les Japonais le célèbrent les weekends entre la fin octobre et la mi-novembre. Cette date détient divers origines. La première est liée au calendrier lunaire. En effet, novembre serait un mois propice pour remercier les dieux. Non seulement pour être reconnaissant d’avoir eu une bonne récolte…

  • hortensia,  Kyoto,  nature,  temple kyoto,  Temples,  Tourisme

    Kyoto, le temple Chishakuin et ses hortensias

    Le temple Chishakuin se trouve à Kyoto dans le quartier Higashiyama et est facilement accessible en métro et en bus. C’est un beau et grand complexe de temples qui appartient au mouvement bouddhiste Shingon-shū Chizan-hase. Son bâtiment principal, qui fut non seulement brûlé et reconstruit, est immense et vraiment impressionnant. D’ailleurs, son toit reflète bien l’influence bouddhiste de son courant religieux. De plus, ses jardins sont magnifiques ! Apparemment ce temple est aussi assez peu connu des Japonais. J’y été allée en décembre dernier pour une sortie kimono sous les momiji, mais ayant trop froid je n’avais pas pris le temps de visiter le temple. Ainsi je suis revenue ce…

  • Kobe,  Sakura,  Temples,  Tourisme

    Kobe : Sumadera, temple entre guerre et secrets

    Fondé en 886, Sumadera est un temple bouddhiste qui se situe à Kobe dans l’arrondissement de Suma. Très ancien et de part son histoire dans la religion, c’est un lieu important pour les locaux.   L’enceinte du temple est grande et ses paysages sont aussi appréciables au printemps sous les cerisiers, qu’en automne sous les érables rouges. Peu touristique, c’est l’endroit idéal si vous voulez éviter la foule et visiter au calme. Fin avril, il est d’ailleurs possible de venir participer à deux cérémonies du thé, on peut également profiter d’un concert de Koto, il s’agit d’un instrument de musique à cordes pincées utilisé en musique japonaise traditionnelle, notamment dans le théâtre kabuki et…

  • Kobe,  prunier,  Temples,  Tourisme

    Kobe : le sanctuaire Tsunashiki Tenmangu

    Tsunashiki Tenmangu est un sanctuaire shinto qui se situe à Kobe, plus précisément dans un quartier résidentiel de Suma. Comme tous les sanctuaires tenmangu, celui-ci est dédié au Tenjin-san, dieu japonais des lettres, de la culture et de l’éducation qui fut autrefois Sugawara no Michizane, un simple poète dit érudit. Il y a longtemps lors de son voyage pour l’île de Kyushuu, Sugawara no Michizane fit une halte à Suma, ainsi 76 ans plus tard après son décès, ce sanctuaire fut érigé en son honneur, car comme il y était venu, cet endroit lui était familier. Ici nous retrouvons bien sur toutes les caractéristiques d’un sanctuaire tenmangu, c’est-à-dire le bœuf…

  • Kimono,  Kyoto,  nature,  prunier,  temple kyoto,  Temples,  Tourisme

    Kyoto, kimono sous les pruniers du sanctuaire Kitano Tenmangu

    C’est la saison des pruniers, ces jolies petites fleurs qui ne craignent pas le froid et qui annoncent l’arrivée du printemps. C’est sous un beau ciel bleu que je suis allée contempler les fleurs star du moment du sanctuaire Kitano Tenmangu de Kyoto qui offre une grande variété de pruniers. Là-bas que j’ai découvert de magnifiques pruniers pleureurs !  C’était la première fois que je venais dans ce sanctuaire shinto. Kitano Tenmangu a des pruniers et des statues de boeuf dans son enceinte, ce qui indique qu’il abrite le dieu des études. Grand, connu et surtout très ancien, il y avait foule pour admirer et immortaliser les pruniers de son jardin.…