#Histoiresexpatriées

#Histoires Expatriées : Vision de la France et des Français au Japon

Nous avons tous des à priori sur les autres pays et ethnies, certains peuvent s’avérer vrais, d’autres pas du tout. Ainsi pourquoi ne pas se pencher sur ce que notre peuple d’adoption pensent de nous, Français, les mangeurs de grenouilles que nous sommes et qui ne jurent que par le fromage qui pue. A votre avis, selon le pays, les clichés divergent ou se rejoignent ? Voyons voir ce qu’il en est des Français au Japon.

Bienvenue pour ce nouveau rendez-vous #Histoires Expatriées organisé par Lucie depuis 
l’Italie qui tient le blog L’Occhio di Lucie. Je suis la marraine du mois et j'ai choisi pour thème, la vision de la France et des Français dans notre pays d'adoption. 

La France fait rêver, mais pas que !

Pour les Japonais, la France c’est la mode, de l’élégance, du romantisme, de la bonne cuisine, Paris, mais aussi des grèves, des retards de train et, plus récemment, de la peur à cause des attentats terroristes dont plusieurs villes françaises ont été victimes.
Quand je demande aux Japonais qui ont voyagé dans l’Hexagone ou ils sont allés, c’est là aussi à peu près toujours les mêmes destinations ; Paris, le Mont St Michel, et parfois, la Provence, voire Nice. Parmi ceux qui vont visiter la capitale française, certains s’amusent aussi à aller dans le célèbre café de Amélie Poulain, film qui entretient cette image qui fait rêver les Japonais.

CIMG9014.jpg

Être Français au Japon

Les chiffres de décembre 2017 indiquaient que 10 252 Français résidaient au Japon, depuis je suppose que cela a surement augmenté. Au Japon, les caucasiens ont tendance à passer pour des Américains voire des Russes. Alors quand on me demande d’où je viens et que je réponds être française, c’est à peu près toujours les mêmes réactions ;  « ooh la France, c’est super! », « j’adore la France », « j’ai visité Paris », « j’ai un peu étudié le français, mais c’était difficile », « vous êtes de Paris? » « c’est pour ça que vous êtes belle ». D’ailleurs, concernant ce dernier compliment, peu importe ce qu’on portera, on nous dira être élégant, le chic à la française quoi. Bref on a du succès et l’on est mieux accueilli que certaines autres ethnies, même si selon eux on s’excuse peu.

Dernière anecdote en date. Après une réunion à la maternelle de mon fils, une maman que je ne connaissais pas est venue m’accoster avec une autre. Elle m’a demandé si c’était vrai qu’en français, les mots étaient considérés comme masculin ou féminin. Après avoir confirmé, elle m’a demandé de dire ça en français… Elle me regardait avec des yeux pétillants, était tout excitée d’avoir entendu du français et avait même applaudi ! Sur le moment, je me sentais comme une bête de foire, observée et applaudi après un tour. Les Japonais sont si doués pour exagérer certaines de leur réactions.

Le français, c’est classe

Bien que ce soit une des langues les plus difficiles à apprendre, le français a la cote et c’est chic. Que ce soit à l’université ou dans des écoles de langue, ils sont tout de même nombreux à essayer de l’apprivoiser. Beaucoup de restaurants, de magasins de prêt-à-porter et de pâtisseries portent des noms en français. On en trouve aussi sur des couvertures d’agendas ou sur des sacs. Le problème, c’est que la plupart du temps, ce n’est pas la langue de Molière que nous retrouvons, mais du bon franponais ! Parfois cela se limite à quelques fautes d’orthographes, mais d’autres fois c’est du charabia, des mots alignés qui ne donnent aucun sens à la phrase. Un karaoke qui s’appelle Monotone, un coiffeur nommé Jouir ou un magasin ayant pour nom Bon mercerie de Anateliér. Bref, être Français au Japon c’est parfois trouver de belles perles de franponais qu’on est toujours ravie de partager avec ses compatriotes.

D6CtN7qU0AAG6u1.jpg

Les coutumes françaises

Pour les Japonais, tous les Français aiment le vin, le pain et le fromage et en consomment tous les jours. Alors quand j’ose leur dire que personnellement, c’est assez rare que je boive du vin ou mange du fromage, ils sont choqués et me disent que je ne suis pas une vraie Française alors que j’adore les marinières, porte un béret en hiver et raffole du pain ! Leur visage grimace quand ils nous imaginent croquer dans ces fines cuisses de grenouilles et ils font de grands yeux quand on mentionne que le lapin c’est délicieux… 

65303934_346660139359393_5275164594854166528_n.jpg

Je pense qu’on peut conclure en disant qu’au Japon, les clichés sur les Français sont tenaces ! Du moins, c’est ce que j’ai pu constater via mon expérience.

***

* Les participant/es du mois *

Karine, Suisse à Hong Kong

Catherine, Française chez nos voisins Allemands

Angélique, Française au Sénégal

Barbara donne sa vision de Suisse sur les Français

Alexienne, Française qui rassemble les clichés qu’elle a entendu dans divers pays

Fredy, Française chez nos cousins les Canadiens

Ophélie, Française en Angleterre

Aude, Française en Argentine

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. J’adore le franponais 🤣. Il ya aussi du francantonais qui est pas mal à Hong Kong et je rigole souvent en faisant du shopping ! Ca me semble fou qu’à l’heure d’Internet ils ne trouvent aucun francophone pour vérifier si c’est correct… (enfin, on doit probablement faire pareil en Occident avec les tatouages en caractères chinois… 😂?

  2. […] participations abordant ce thème sont listées en fin d’article ici.     < TOP >                 […]

  3. Excellent !
    Le magasin « cul de Paris » m’a fait mourir de rire 🙂 !!!
    La sensation « bête de foire », j’ai bien connu… J’en parle aussi.
    Par contre, je ne dois pas être une vraie française moi non plus car je ne bois pas de vins et je ne mange pas de fromages BEURK je déteste ça. Et quand j’ose dire ça en France, ce sont les français qui me regarde comme une bête curieuse 🙂 !!!

  4. Cul de Paris, c’est excellent ! Hâte que la marque s’internationalise XD
    Merci pour ton billet intéressant 🙂 moi aussi, j’aime porter un beret l’hiver

  5. Haha j’adore ! La photo est juste parfaite !
    Cette image du Français a encore de beaux jours devant elle je crois bien !
    A bientôt !

  6. Le Franponais c’est génial ! hahaha
    Décidément, les participants du mois ne mangent pas beaucoup de fromage :p

  7. […] rendez vous des blogueurs expatriés de langue française. La marraine du mois Eva au Japon ( Lien de son article ). Pour participer, direction le blog de Lucie en […]

  8. Drôle ! 😀

  9. Aaah le franponais ^^
    Et je suis un tel cliché, le pain, le fromage et le vin sont les trois choses qui m’ont le plus manqué les premiers mois ici 😅

  10. C’est toujours intéressant de voir comment les français sont perçus à l’étranger. Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à lire « râleur » 😆
    J’adore le franponais. « Cul de Paris », c’est rigolo comme nom de magasin. Il fallait oser quand même hihi!

    Bises et merci pour ce joli billet 😉

  11. oh le CUL de Paris c’est terrible !! 🙂
    J’Avais aussi remarqué que le nom des commerces et restauraus à Tokyo étaient beaucoup en français. Pour la perception du vin de la baguette et du fromage, c’est la meme chose ici au Canada, et je crois que c’est international !! 😉

  12. 3kleinegrenouilles a dit :

    « Le cul de Paris », c’est génial comme nom. Quand je suis allée au Japon, j’avais acheté un t-shirt sur lequel était écrit « il l’aime d’un amour platanique » et j’avais mangé une spécialité française avec drapeau bleu blanc rouge sur l’emballage et nom en français… le pain au chocolat vert (aromatisé au melon) garni de chocolat blanc hyper sucré…
    Merci pour cet article très intéressant et bravo pour ta photo de Française ! 🙂

  13. […] La marraine du mois: Eva expatriée au Japon, créatrice du blog Frenchy Nippon […]

  14. […] La marraine du mois: Eva expatriée au Japon, créatrice du blog Frenchy Nippon […]

  15. Pauline a dit :

    Ces clichés ressemblent beaucoup à ceux que l’on trouve en Corée, y compris le francoréen (boutique, papeterie, t-shirt, tout y passe) ! Les destinations en France semblent très similaires également. Je sais que certains Coréens sont choqués par les crottes de chien dans les rues de Paris (ou ailleurs).

  16. Toujours intéressant de voir comment les Français sont perçus à l’étranger. Clicher, quand tu nous tiens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.