la tour de kobe

Envie de visiter Kobe ?
Bienvenue dans la plus grande ville et la capitale de la préfecture de Hyogo. Elle possède aussi le plus grand port du Japon et est jumelée avec Marseille depuis 60 ans !
De part son histoire, la ville détient une grande richesse culturelle, c’est un vrai melting pot. Il y aussi beaucoup d’événements comme le marché bio, le salon du chocolat, le festival de Kobe, de la francophonie, de l’été, du jazz, des fleurs. 


C’est une ville que j’aime beaucoup de part son ambiance, son exposition, ses contrastes et aussi parce que je m’y sens bien. Bien que je n’y habite pas, je la considère comme ma ville de cœur et d’adoption. De plus, avoir obtenu le titre d’ambassadrice de Kobe est autant un honneur qu’une fierté.

Visiter le port de Kobe

.

* SOMMAIRE *

  • Kobe, entre mer et montagnes
  • Les quartiers étrangers
  • Où profiter des onsens à Kobe ?
  • Temples, sanctuaires et tombeau
  • Les spécialités de Kobe ?
  • Les sites de mémoires du tremblement de terre de Kobe
  • Visiter les musées de Kobe
  • Les grands évènements de Kobe

.


.

Kobe, entre mer et montagnes

A la fois bordée par la mer et la montagne, Kobe offre bon nombre de paysages, un régal pour les amoureux de la nature.

.

Coté mer, le port et les plages

Le port de Kobe est un passage obligé lorsqu’on vient visiter la ville maritime. La tour de Kobe offre une vue panoramique à 180 degrés, qui de jour et de nuit est totalement différente, mais toujours aussi belle ! Puis il est possible de faire plusieurs croisières dans la baie de Kobe en choisissant le bateau dont l’itineraire varie selon la durée de la traversée.

Actuellement, la tour de Kobe est en travaux de rénovation jusqu'à mars 2024.

.

Coté montagne, une nature luxuriante

La chaine de montagne du Mt. Rokko et du Mt. Maya regorgent de sentiers de randonnées offrant de superbes vues sur la ville et la mer. Bon nombre de parcs et jardins plairont aux amoureux de la nature.

Sorakuen, l’unique jardin japonais de Kobe

pour en savoir plus

Prenez de la hauteur au Nunobiki Herb Garden, le jardin des plantes de Kobe

pour en savoir plus

.


.

Visiter Kobe, c’est voyager à l’étranger !


Kobe est une ville cosmopolite dont certains quartiers peuvent autant rappeler l’Europe, la Chine voire les Etats-Unis.
Au raz des montagnes, on y trouve le quartier Kitano Ijinkan 異人館 qui était le lieu de résidence des premiers émigrés. De ce fait on y découvre des maisons de style occidentales totalement différentes.
Puis, non loin du port se trouve le quartier chinois, Nankin machi. Il n’est pas très grand, mais une fois dedans, on se sent couper du Japon. Au mois de février on peut d’ailleurs assister aux festivités du nouvel an chinois.

..


.

Où profiter des onsens à Kobe ?

.

Visiter c’est enrichissant, mais aussi fatiguant, alors direction Arima-onsen qui se trouve dans les montagnes de Kobe. Cette ville thermale dispose de deux sources et est parfaite pour expérimenter cette culture du onsen. Son quartier pittoresque permet une immersion totale dans le Japon d’antan, un petit plus pur les amateurs de sources chaudes.

.

.


.

Temples, sanctuaires et tombeau

.

Dans le centre, près de la gare de Sannomiya, réside le protecteur de la ville, le sanctuaire Ikuta. Il fait parti des plus vieux sanctuaires du Japon ainsi que du pèlerinage des Sept Dieux du Bonheur de Kobe.  Saviez vous que Kobe a également son propre bouddha, le grand bouddha nommé Hyogo Daibutsu ! De plus, on y trouve aussi un kofun, un ancien tombeau en forme de troue de serrure, le Goshikizuka.

.

.


.

Les spécialités de Kobe ?

.

 Voyager passe aussi par les sens, ainsi visiter Kobe c’est faire plaisir à ses papilles !
Tout d’abord, la grande spécialité locale est sans nul doute, le fameux boeuf de Kobe. Ensuite, Kobe est aussi réputée pour ses brasseries de sake, notamment celles de la région de Nada Go-Go qui représente un quart de la production de saké du Japon.

.

.


..

Les sites de mémoire du grand tremblement de terre de Kobe

De son vrai nom, le Hanshin-Awaji Daishinsai, a frappé la ville à 5h46 du matin le 17 janvier 1995 la marquant ainsi à vie. Malgré tout la ville a volontairement laissé certains dégâts tel quel afin de ne pas oublier ce qui s’est passé. Ainsi, au port, on y trouve un petit mémorial comprenant une partie cassée lors du séisme. Le musée des catastrophes naturelles rassemble également beaucoup d’archives, de photos et de témoignages de ce jour funeste.

L'entrée du musée des catastrophes naturelles est gratuite tous les 17 de chaque mois.

.

.



.

Visiter les musées de Kobe

.

Créer votre propre perle au musée du verre de Kobe.

pour en savoir plus

Familiarisez vous avec la charpenterie japonaise au musée Takenaka.

pour en savoir plus

.


.

Les grands évènements de Kobe

Illuminations du festival du Luminarie de Kobe

En décembre, laissez vous éblouir au festival du Luminarie

pour en savoir plus

En mai, amusez vous au festival de samba de Kobe

En savoir plus


Comment aller à Kobe ?

Vous pouvez vous rendre à Kobe en avion ou en Shinkansen en descendant à la gare de Shin-Kobe.
Kobe est aussi facilement accessible en train depuis Osaka et Kyoto.

Mise à jour : mars 2022

******

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.