Autour des enfants Fêtes / Matsuri

Hina Matsuri, la fête des filles

Aujourd’hui, c’est le Hina Matsuri (fête des poupées) qui est dédié aux petites filles. Quand une petite fille née, les grands-parents ont pour habitude d’offrir aux parents les Hina-sama (appellation pour les poupées du Hina Matsuri). Ainsi à partir de la mi-Février, de jolies Hina-sama ornent les zashiki (pièces japonaises traditionnelles). Ensuite elles sont rangées dans leur boite le soir du 3 mars pour ne ressortir que l’année prochaine. Selon une ancienne croyance, si on ne rangent pas les poupées du Hina Matsuri le soir même, la petite filles de la famille risque de connaitre un mariage tardif (pourquoi tardif me diriez vous, bien, c’est parce que pendant de longues années, il était préférable pour les jeunes filles de se marier avant leur 24 ans). Le soir, les Japonais mangent des Chirashizushi (bol avec du riz vinaigre avec de la garniture dessus).

Origines de la fêtes des poupées

Les O hina-sama, représentent la cour impériale de l’ère Heian. A cette époque on croyait que les poupées protégeaient contre les mauvais esprits. Il existe plusieurs sortes de décoration pour le Hina Matsuri, soit on possède seulement l’empereur et l’impératrice soit toute l’estrade. Celle-ci se compose de trois dames de la cours, cinq musiciens, deux ministres et trois servants.

Je trouve ces poupées de Hina-sama magnifiques, depuis quelques semaines on en voit un peu partout dans les magasins. Quand on les regarde de près on peut à nouveau constater la méticulosité des Japonais ! Par contre, je ne vous cache pas qu’elles coûtent très chères !

Cadeau de ma belle-mère, le couple du Hina Matsuri en origami disposée à la façon de Kyoto !

Différences entre la région du Kansai et du Kanto

Tout d’abord sachez qu’il existe aussi les Hina Kyo, les poupées de Kyoto qui ont un visage légèrement différent de celles utilisées dans la région du Kanto. Avant la naissance du shogunat d’Edo (1603-1867), le centre de la culture japonaise était soit Kyoto soit Nara. Dans le Kanto, les poupées aux yeux grands, à la bouche qui fait légèrement la moue, au visage dodu et mignon sont populaires. Cependant, dans le Kansai, on retrouve un visage dit « kyobijin« , soit un visage noble avec un nez étroit et de longs yeux.

Bien qu’en photo l’impératrice se trouve à la gauche de son époux, à l’origine elle se trouvait à sa droite ! Il se trouve que c’est à la fin de l’ère Meiji (1868-1912) que leurs positions ont été inversées. Mais certains endroits, et particulièrement Kyoto, gardent l’ancienne, la vrai position des Hina-sama. 
Il existe diverses théories selon lesquelles ce changement est né. On dit notamment que cette coutume s’est répandue parce que lors de la cérémonie d’intronisation de l’empereur Taisho (1912), que celui-ci s’est tenu à la droite de l’impératrice, ce qui est une position occidentale. En effet, jusqu’à l’époque d’Edo, l’étiquette japonaise était le siège supérieur à gauche. Cependant les mœurs occidentales sont arrivées au Japon à l’ère Meiji, faisant ainsi passer le siège supérieur à droite.

La chanson du Hina-Matsuri, Ureshi Hina-matsuri (Joyeuse fête des poupées)

.

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

14 commentaires

  1. J’aime beaucoup cette tradition, je la trouve très charmante 🙂 je n’ai hélas jamais vu de poupées du Hina Matsuri, j’espère y remédier un jour. Le cadeau de votre belle-maman, en plus d’être très bien réalisé est une attention très délicate !

  2. […] mais, elle est plus tournée vers les garçons car les filles ont déjà leur propre fête, le Hina Matsuri. En cette occasion, les parents qui ont des garçons décorent leur intérieur de "gogatsu […]

  3. Merci Eva! C’est charmant ✿
    Le cadeau de ta belle – maman est précieux et raffiné.
    L’origami est un Art et le papier japonais si beau.
    À bientôt!

  4. H a dit :

    J’aime beaucoup les coutumes et traditions et le geste de votre belle-mère à votre égard est touchant car il touche à l’intime en vous transmettant ce bel objet sans doute très cher à son cœur.

  5. […] Pendant la Golden Week, le 5 Mai est un jour férié car c’est le  Kodomo no hi, soit le Jour des enfants. C’est une fête pour souhaiter une bonne santé et du bonheur aux enfants mais, elle est plus  particulièrement tournée vers les garçons car les filles ont déjà leur propre fête, le Hina Matsuri. […]

  6. […]  particulièrement tournée vers les garçons car les filles ont déjà leur propre fête, le Hina Matsuri. En cette occasion, les parents qui ont des garçons décorent leur intérieur de « gogatsu […]

  7. Leray a dit :

    Bonjour,

    Existe-t-il une fête équivalente pour les garçons ?

  8. Leray a dit :

    Merci pour le lien ! Je vais poursuivre ma lecture 😉

  9. Mi-temps a dit :

    Hina Matsuri, c’est pour bientôt.
    « Ces Hina-sama, représentent la cours impérial de l’ère Heian ou à cette époque on croyait que les poupées protégeaient contre les mauvais esprits.»
    Quelques remarques sur cette phrase.
    1. Au Japon, on dit habituellement Ohina-sama au lieu de Hina-sama. Ici, « o » est un préfix.
    2. Pas  » la cours impérial « , mais  » la cour impérial « .
    3.  » l’ère Heian ou à cette époque  » ? ―>  » l’ère Heian où à cette époque « , non ?

    1. Merci pour les fautes d’inattention. Pour les accents j’utilise un clavier japonais, du coup je dois copier coller les lettres accentuees une par une, ce qui fait que parfois j’en oublie.

  10. […] célèbrent aussi le kodomo no hi (le jour des enfants), le festival tanabata, la fête du sport, le Hina Matsuri , (la fête des petites filles), mais aussi Halloween et Noël. De ce fait pour chaque occasion il y […]

  11. […] célèbrent aussi le kodomo no hi (le jour des enfants), le festival tanabata, la fête du sport, le Hina Matsuri , (la fête des petites filles), mais aussi Halloween et Noël. De ce fait pour chaque occasion il y […]

  12. […] Le 5 Mai est un jour férié car c’est le Kodomo no hi, soit le Jour des enfants. C’est une fête pour souhaiter une bonne santé et du bonheur aux enfants. Cependant elle est plus particulièrement tournée vers les garçons car les filles ont déjà leur propre fête, le Hina Matsuri.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *