• Autour des enfants,  Coutumes,  Culture & Traditions,  Fêtes / Matsuri

    Kodomo no Hi, le jour des enfants

    Le 5 Mai est un jour férié car c’est le Kodomo no hi, soit le Jour des enfants. Autrefois elle célébrait surtout les garçons en raison de la fête d’origine du 5 mai qui était Tango-no-Sekku qui leur souhaitait bonheur et santé. Puis n’oublions pas que les filles avaient aussi leur propre fête, le Hina Matsuri. Cependant le Kodomo no hi n’est devenu férié qu’en 1948 suite à la réforme des calendriers et en devenant en même en temps, le jour des enfants. Célébration du Kodomo no hi En cette occasion, les parents qui ont des garçons décorent leur intérieur de « gogatsu ningyo » (poupée de mai) qui portent une armure de…

  • le chapelet de prière
    En société,  Mon quotidien japonais

    Les funérailles japonaises

    La vie a fait que récemment j’ai vécu mes premières funérailles japonaises. Cet événement tant redouté qui touche tout le monde. Les obsèques au Japon, c’est très différents de ce qu’on fait en France. J’avais déjà eu plusieurs échos, et j’appréhendais assez de devoir y participer. Dormir et manger à coté du corps, manipuler les os, une pratique un peu glauque au premier abord, mais finalement, pas tant que ça.Ce matin de juillet, je me suis réveillée, j’ai lu mes messages et appris que Obatchan nous avait quitté dans la nuit. En raison de son âge, nous nous y attendions tous. Elle avait 99 ans. Bel âge n’est-ce pas ?…

  • Culture & Traditions,  Fêtes / Matsuri

    O-bon, la Toussaint japonaise

    A la mi-août, il y a la fête de O-bon, l’équivalent de la Toussaint en Europe sauf que ça dure quatre à sept jours. Pendant cette période, les Japonais peuvent prendre des vacances et aussi en profiter pour rentrer chez leur furusato, c’est-à-dire aller chez leur parents / grands-parents afin de prier leurs ancêtres et ainsi les inviter à revenir parmi eux pour le O-bon. Pour cette fête, on  ne va pas prier au temple. On se recueille soit sur l’autel, Obutsudan, qu’il y a à la maison, soit sur les tombes, Ohakamairi, qu’on nettoiera et ou on n’y déposera des fleurs. Comme vous le voyez sur l’autel (obutsudan), il y des offrandes et une photo du défunt  Si vous regardez bien en bas à droite et à gauche,…

  • Le saviez-vous?

    Furoshiki 風呂敷 l’art de l’emballage à la japonaise

    Noël approche à grands pas, du coup je me suis dis que ça serait intéressant de vous parler des furoshiki. Cela pourrait vous donner des idées pour emballer vos cadeaux d’une façon non seulement originale et élégante, mais aussi écologique et économique !  Le furoshiki, origine et utilisation Les furoshiki sont des carrés de tissus utilisés pour emballer et transporter divers choses, des vêtements, de la nourriture, des bouteilles, etc. Cette technique d’emballage traditionnelle existe au Japon depuis des centaines d’années et son origine remonterait à l’ère Edo. En effet, à cette époque les Japonais avaient surtout l’habitude d’y transporter leurs affaires lorsqu’ils allaient aux sento, aux bains publics. D’ailleurs,…

  • Autour des enfants,  Coutumes

    Akachan fude, une coutume japonaise

    Il y a quelques mois j’ai découvert une jolie coutume japonaise, le akachan fude, soit pinceau de bébé. Il s’agit de prendre les premiers cheveux de bébé de son enfant pour en faire un pinceau de calligraphie avec son nom et sa date de naissance gravés sur le manche. On dit que les premiers cheveux de bébé, ceux qu’il avait déjà dans le ventre de sa mère ou qui ont poussé juste après la naissance sont plus souples et portent bonheur. Ainsi faire un akachan fude est censé protéger la santé et la croissance de l’enfant.  (J’ai flouté le nom et prénoms de mon fils ainsi que sa date de naissance)…

  • Mon quotidien japonais

    Omamori お守り

    Les omamori sont des porte-bonheurs japonais. Ils se présentent sous forme de petits sacs (à ne surtout pas ouvrir pour les curieux!), ils contiennent une prière et sont sensés porter chance ou protéger son propriétaire. On peut en acheter dans les temples shintoïstes et bouddhistes, ensuite on le garde sur soi, de preference dans son sac. Chaque temple a son propre design avec son nom brodé dessus. Il y en a de toutes les couleurs et de toutes les sortes ; pour protéger les enfants, les couples, le bonheur, la santé, bien se remettre d’une hospitalisation, réussir ses études/examens, gagner beaucoup d’argent, la fertilité, avoir une grossesse / une naissance sans…

  • Culture & Traditions,  Fêtes / Matsuri

    Setsubun

      Le 3 février, c’est le jour du Setsubun dans tout l’archipel nippon. Comme beaucoup, cette fête est aussi d’origine chinoise et est célébrée au Japon depuis le VIIIème siècle. On pourrait comparer cette tradition au carnaval. En effet, afin que le printemps puisse arriver sereinement en nous apportant de la chance, il faut chasser les démons de l’hiver ! Setsubun, 節分, signifie 季節の分かれ目 soit « le changement de saison ». Normalement cette fête devrait avoir lieu pour chaque saison, mais comme au Japon le printemps représente le renouveau, marque la nouvelle année (la rentrée scolaire par exemple), il est plus symbolique que ses consœurs. De nos jours, il est de coutume de jeter par la fenêtre des mame,…

  • Fêtes / Matsuri,  Nouvel an japonais

    Oshogatsu, le nouvel an japonais

    Minuit. Les gongs des temples annoncent la nouvelle année et résonnent dans la nuit. Ça y est, le Japon vient d’entrer dans la nouvelle année. En ce 1er janvier, les Japonais célèbrent, leur nouvel an, oshogatsu. C’est marrant de se dire qu’à ce moment-là, le monde était coupé en deux. Une partie était encore en 2013 alors que l’autre venait de passer en 2014. Puis comme le veut la coutume, les Japonais dégustent les otoshikoshi soba, des nouilles devant leur apporter santé et bonheur pour les nouveaux 12 mois à venir. Contrairement au reste du monde, le nouvel an japonais a principalement lieu le premier Janvier. Les rues sont calmes,…

  • En société,  JAPANESE LIFESTYLE

    La nudité au Japon

    Depuis un mois, mon mari et moi allons au club de sport. Nous y allons deux a trois fois par semaine. Je n’avais plus fait de sport depuis environ cinq ans et j’avoue que ça fait du bien, je suis même étonnée d’aimer y aller. Certes j’aurais pu faire du sport moi-même, que soit en faisant du vélo ou en courant régulièrement le soir mais n’ayant pas de motivation je me suis dis que j’allais essayer le club sportif et je ne regrette pas. En semaine, j’y vais le matin et je suis surprise de voir autant de personnes âgées semblant avoir plus de 60 ans et qui ont vraiment…

  • Autour des enfants,  Fêtes / Matsuri

    Hina Matsuri, la fête des filles

    Aujourd’hui, c’est le Hina Matsuri (fête des poupées) qui est dédié aux petites filles. Quand une petite fille née, les grands-parents ont pour habitude d’offrir aux parents les Hina-sama (appellation pour les poupées du Hina Matsuri). Ainsi à partir de la mi-Février, de jolies Hina-sama ornent les zashiki (pièces japonaises traditionnelles). Ensuite elles sont rangées dans leur boite le soir du 3 mars pour ne ressortir que l’année prochaine. Selon une ancienne croyance, si on ne les rangent pas le soir même, la petite fille de la famille risque de connaitre un mariage tardif (pourquoi tardif me diriez-vous, bien, c’est parce que pendant de longues années, il était préférable pour les jeunes filles de se marier avant leur 24 ans). Le soir, les Japonais mangent des Chirashizushi (bol avec du riz vinaigre avec de…