Autour des enfants Culture & Traditions Enfant franco-japonais Famille franco-japonaise

Omiyamairi le baptême japonais

Mon petit garçon a tout juste deux mois donc nous nous sommes dit qu’il serait temps de faire le omiyamairi, son baptême japonais. Nous y sommes allés samedi avec mes beaux-parents. Par chance le beau temps était au rendez-vous. Comme beaucoup, avant d’aller au sanctuaire nous sommes allés faire la photo souvenir chez le photographe. Ça s’est bien passé, le petit était calme et très intrigué par ce qui se passait autour de lui, le flash de l’appareil photo et le staff qui faisait tout pour attirer son attention et le faire sourire en direction de l’objectif.

Omiyamairi, le baptême japonais shinto

Omiyamairi c’est surtout la première fois visite au sanctuaire d’un bébé, soit de sa présentation aux dieux. C’est une pratique shintoïste qui se faisait autrefois quand les garçons avaient 31 jours et les filles 33. Cependant de nos jours ça se pratique quand le bébé a entre un mois et cent jours. En cette occasion, les parents et les grand-parents sont présents et sur leur 31. Traditionnellement, le bébé est vêtu d’une robe blanche, un bavoir blanc brodé ainsi qu’un bonnet a dentelles. Puis la mère porte souvent un kimono. Pendant la cérémonie le bébé est béni, la famille remercie les dieux pour sa naissance puis prie pour sa santé et son bonheur. De plus, pas besoin de réserver le sanctuaire à l’avance et de faire une longue cérémonie comme en France. Au contraire, les familles venues faire le Omiyamairi font la queue pour passer chacune leur tour devant le prêtre shintoïste. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre cérémonie

Puis nous sommes allés au sanctuaire de notre quartier. Une fois arrivé, nous nous sommes annoncés et avons payé 10 000 yens (~73 euros). Avant nous, il y avait une famille en train de faire une cérémonie pour le Shichi-go-san, donc en attendant mon bébé eut droit à l’ayatsuko sur le front, un tampon rouge représentant une épée. Quand ce fut notre tour, on nous a demandé si ça ne nous dérangeait pas de faire la cérémonie en même temps qu’une autre famille venue aussi faire le omiyamairi car après ils devaient célébrer un mariage donc ils voulaient gagner du temps. La cérémonie ne dura que dix minutes. Le prêtre fit sonner le gong, récita une prière, présenta notre fils au Kami-sama et fit un petit discours. Ensuite mon mari a bu un petit verre de saké et nous avons reçu des cadeaux. Nous avons fait quelques photos devant le temple puis nous sommes rentrés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des cadeaux symboliques

Parmi les cadeaux, il y avait des sachets de katsuho bushi (bonite séchée) qui est symbole de bonne augure. Puis un porte-bonheur, omamori à l’effigie de la première visite au sanctuaire. Et enfin une paire de baguettes pour la cérémonie du « premier repas » de bébé, okuizome.

PA180439

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

15 commentaires

  1. Kate a dit :

    Félicitations à ton petit bout ! =)

  2. Une jolie tradition…merci de nous l’avoir fait partager!

  3. Toujours un plaisir de découvrir les traditions du Japon ; merci de les partager avec nous ! Prends bien soin de toi !

  4. Comme quoi le deux en un existe aussi ailleurs et n’est pas qu’une spécialité française.
    Cela semble être une belle cérémonie.

    Bon repos au petit ange.

  5. Merci pour le partage et bonne sieste a ton petit prince!

  6. duparque bernadette a dit :

    Merçi de nous faire partager cette sympathique cérémonie .Beaucoup de choses
    heureuses pour vous trois .

  7. Martine anger a dit :

    Merci j’y aurais droit dans un mois et je me demandais si l’enfant devait recevoir des cadeaux des ses grand-parents?

    1. Bonsoir,
      En général, pour ce genre de célébration (okuizome, le premier kodomo no hi, les étrennes du nouvel an aussi) les beaux-parents donnent de l’argent.

  8. Sebire ilona a dit :

    Bonjour c’est vraiment une superbe tradition 🙂 je me demander si c’était possible pour un couple de français vivant au Japon de faire l’omiyamairi de son bébé ? Merci d’avance

  9. Sebire ilona a dit :

    Bonjour j’aime beaucoup votre site 🙂 j’aimerais savoir si c’est possible pour un couple de francais vivant au Japon de fair l’omiyamairi de son bébé ? Merci d’avance ( j’ai déjà essayé de poster un commentaire mais ca n’avait pas marché j’espère que ça va marché)

    1. Bonjour,
      Je n’avais pas encore valider votre premier commentaire, c’est pour ça qu’il n’apparaissait pas encore.
      Je ne sais pas s’il est possible pour des familles expatriées de faire l’omiyamairi, après tout c’est avant tout une cérémonie religieuse, mais rien ne vous empêche de vous renseigner au pres d’un temple.

  10. […] – qui a effectué la même cérémonie à quelques kilomètres de là – a eu droit à un super tampon de sabre trop cool sur le front ! D’ailleurs, je vous invite à lire l’article d’Eva sur la question (si ce n’est déjà […]

  11. […] Omiyamairi le baptême japonais […]

  12. Coralie Kolb a dit :

    Coucou Eva !

    T’es photos sont superbes ! Cette tradition japonaise est vraiment magnifique ! J’ai beaucoup aimé le faire à Sora aussi !

    Trop mimi le tout petit bébé que je connais maintenant si grand ☺️❤️

    Ton article est super et me rappelle du coup beaucoup de souvenirs!

    Pour Sora j’avais reçu une pierre pour la poisse des dents 🦷 et du coup ça semble avoir bien marché car il me les a sorties quasiment sans interruptions 😆👍🏻

  13. Joranne a dit :

    Pas de petit inu-hariko ? 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.