Kobe Tourisme

Takenaka museum, le musée d’outils de charpenterie de Kobe

Le musée Takenaka fut ouvert en 1984 à Kobe. C’est le seul musée d’outils de charpenterie du Japon. Son but est de collecter et de conserver ces outils comme héritage culturel et de les présenter aux prochaines générations à travers des recherches et des expositions. Le musée en rassemble actuellement environ 1000, certains sont d’origines, d’autres des répliques.

P1011663.jpg

L’histoire du bois et de ses outils

Les salles d’exposition se divisent en trois thèmes : l’histoire, la création et la transmission du savoir autour du travail du bois. On y découvre l’évolution des outils allant de l’age préhistorique à notre époque moderne, les techniques de charpente traditionnelle et l’évolution du travail du bois. 

Le Japon favorise l’utilisation de bois tendres alors qu’à l’étranger on a plutôt tendance à utiliser du bois dur, c’est pourquoi la forme et l’usage des outils divergent selon les pays ! Ainsi la charpenterie japonaise possède plus de 72 outils alors que côté français et allemand il n’y en a qu’une dizaine. La charpenterie japonaise traditionnelle se reflète dans la mentalité japonaise, la finesse et la beauté des outils ainsi que dans l’harmonie des constructions.

Le musée en lui-même est une oeuvre d’art. Les poutres du toit dans le hall, les escaliers qui mènent à l’étage inférieur, les murs fait en torchis, le sol du jardin intérieur qui est fait avec des tuiles de l’île d’Awaji, mais qui ont été refaçonnées sous forme de carrelage.

Des maquettes de toutes tailles

A l’intérieur on peut aussi y voir une maquette de la structure d’une salle de thé et une autre du bâtiment principal du temple Toshodaiji, situé à Nara, de plus de 7 mètres de haut ce qui permet de voir de près l’excellence des techniques de construction en bois du Japon. En effet, ici pas de vis, la technique traditionnelle japonaise réside dans le fait de créer des pièces au millimètre près afin que tout s’emboîte et s’assemble parfaitement. Une technique intelligente et impressionnante qui permet également de remplacer facilement des pièces abîmées ou usées par le temps.

L’atelier

A la fin de la visite, vient le moment de la pratique ! Un espace atelier permet à ses visiteurs de réaliser des jouets en bois ou sa propre paire de baguette. Accompagnés de professionnels, ils aident et guident afin de bien utiliser les outils nécessaires et pour réaliser au mieux cette pièce qui sera unique.

65FDD961-2F60-4FF1-A510-579E33582899

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. C’est génial comme musée. J’adorerais le visiter.
    C’est impressionnant la technique du « sans vis » pour monter une bâtisse en bois. Ça change carrément des chevilles en bois des maisons alsaciennes.
    As-tu participé au petit atelier de la fin ?

    Merci pour ce joli reportage photos Eva, bon weekend. 😉

    1. Oui j’ai participé à l’atelier pour faire sa paire de baguettes, mais elles ne sont pas très réussi. Ce n’était pas évident d’utiliser le kanna, l’outil prévu pour, faut un temps d’adaptation, mais c’était intéressant !

  2. 3kleinegrenouilles a dit :

    J’adorerais visiter ce genre de musées (mon fils aussi). Merci pour ces explications sur l’architecture japonaise.

  3. tetoy a dit :

    Ah bah si jamais je passe sur Kobe je n’hésiterais pas à y aller 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.