Culture & Traditions Enfant franco-japonais Famille franco-japonaise

Okuizome coutume japonaise du premier repas de bébé

« Okuizome » est une coutume japonaise qui date de l’époque Heian et qui consiste à célébrer le premier repas d’un bébé quand celui atteint ses trois mois. Bien sur il n’est pas encore capable d’avaler des aliments solides, mais le but est tout simplement de faire semblant en lui mettant quelques portions dans son assiette et en les lui portant à la bouche. Bien qu’il n’y ait pas de menu traditionnel pour cette occasion, il y a tout de même deux plats incontournables. Tout d’abord le 赤飯 (seikihan) qui est du riz rouge, car il est cuit avec des haricots rouges qui lui donne sa couleur. En général, on déguste ce riz légèrement froid quand on fête quelques chose d’heureux. D’ailleurs après mon accouchement, le dernier déjeuner précédant ma sortie d’hôpital comportait également ce riz rouge avec un petit mot de félicitations. On mange aussi du (tai), une daurade grillée entière, car en japonais pour dire « célébrer » on dit « omedetai » donc le « tai » (daurade) fait référence au suffixe « tai » de « omedetai« . Mon beau-père a dit qu’on la contemple pendant le repas pour ne la manger que vers la fin. Pour ce qui est du reste du menu, on a carte blanche.

Samedi, nous avons fêté le kuizome de notre fils avec mes beaux-parents et ce fut donc l’occasion d’inaugurer la vaisselle de bébé que nous avait offert une amie pour sa naissance. Mon beau-père a péché la fameuse daurade, ma belle-mère a apporté des sashimi, une soupe et le sekihan. De mon coté, j’avais cuisiné un pain de viande, une quiche lorraine, des pommes de terre grillées, une salade et des tamago-yaki au crabe (c’est une omelette sucrée/salée roulée sur elle-même dans une poêle rectangulaire). Un menu occidentaux-japonais, à l’image de notre famille^^ Tout s’est très bien passé, notre petit prince était sage et mon beau-père, qui est un peu difficile avec la cuisine occidentale, a trouvé tout cela à son goût, ce qui m’a rassuré car je stresse souvent quand je dois cuisiner pour lui. Il y a encore quelques mois j’ignorais cette coutume, je trouve que c’est une jolie façon de faire.

 

PB160458

Eva

Française vivant au pays du soleil levant depuis 10 ans. Maman à plusieurs casquette travaillant à Kobe. Je partage sur mon blog un peu de mon quotidien ainsi que mes découvertes, mes voyages et ces différences culturelles avec lesquelles je cohabite. N’hésitez pas à vous abonner, je serais ravie de lire vos impressions !

6 commentaires

  1. Anaïs a dit :

    Oh moi qui n’aime pas le sucré/salé, ton omelette m’attire ! Belle assiette, la vaisselle a l’air adorable d’ailleurs 🙂
    Encore une fois, merci de ces belles découvertes !

  2. Tu as une famille vraiment vraiment traditionnelle ! L’époque Heian ! C’est ancien ça !

  3. duparque bernadette a dit :

    Attendrissant cette coutume ! J’aime beaucoup et suis très curieuse de tout ce qui
    se passe hors de nos frontières .Merci .

  4. Fleur Marie a dit :

    C est trés intéressant et enrichissant ce dont tout ce que tu nous écris …merci

  5. Audrey a dit :

    Merci pour le partage d’une nouvelle tradition, très mignonne et une belle occasion de réunir la famille.

  6. […] Parmi les cadeaux, il y avait des sachets de katsuho bushi (de la bonite séchée) signifiant . Puis un porte-bonheur, omamori a l’effigie de la première visite au sanctuaire. Et enfin une paire de baguettes pour la cérémonie du « premier repas » de bébé, okuizome. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.